Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Joker
Spider-Man Far from home
X-Men Dark Phoenix
Avengers Endgame
Shazam !
Captain Marvel

Catégories

Bilan d’août (2)

La seconde fournée du mois sera t-elle à la hauteur de la première ? Lisez la suite et vous le saurez 😉

En plus il y a des vrais morceaux de DC à l’intérieur 🙂

DC Universe 49

Nouvel arc pour la JLA, partant sur les soucis de Red Tornado auquel on veut donner un nouveau corps. Le dessin est assez irrégulier mais l’histoire est plaisante. Bon par contre vu que je ne connais pas le méchant, je suis un peu largué 😉 On passe ensuite au Titans, qui sont assez moyens mais se lisent sans trop de déplaisir. On est très loin de la grande époque des Teen Titans de Wolfman et Perez, même si j’ai déjà lu pire. Après celà la qualité remonte d’un gros cran avec l’excellent Green Lantern (qui est d’ailleurs la série qui m’a donné envie de me lancer dans DCU). C’est tout simplement excellent, tant au niveau du graphisme que du dessin. Cette façon de revisiter les origines de Green Lantern en y ajoutant des éléments en vue de l’event à venir (Blackest night) est vraiment très bien trouvée. On finit ensuite avec la JSA, dont l’histoire n’est pas sans rappeler l’intrusion du Beyonder dans la vie des héros Marvel en son temps. Ca se lit très bien et le dessin est très beau.

Marvel Saga 3

Ce mois-ci, c’est Iron Man qui tient la vedette. La première partie du magazine contient un arc de sa série régulière (évincée des pages de Marvel Icons par la série de Fraction et Larroca). La trame est classique, avec un léger goût de déjà-vu (un énième plaidoyer sur l’utilisation responsable de la science) mais ça se lit vraiment très bien et c’est plutôt pas mal dessiné. On a été habitués à mieux avec Iron Man, mais on a aussi vu bien pire 😉 Et justement, passons à l’annual qui ferme la marche ce mois-ci. Au vu de la couverture originale, on pouvait imaginer un délire James Bondesque et c’est justement le cas. Cet épisode sans prétention a un goût de petit film d’action de série B, et se lit sans réel déplaisir malgré son histoire assez vide. Par contre le dessin est assez vilain, sur certaines planches Stark ressemble plus à un alien qu’à un humain. C’est dommage, car cela plombe pas mal l’histoire qui n’avait pas besoin de ça.

Marvel Universe 16

Au sommaire de ce numéro on trouve le tie-in de Secret Invasion consacré aux Inhumains. Bien qu’un peu courte, cette mini-série est d’un tr??s bon niveau. L’histoire est très intéressante, permettant de clarifier quelques incohérences liées aux aventures récentes des Inhumains (dont la magistrale trempe infligée par Hulk à Flêche Noire), et on lui pardonnera quelques facilités. Le dessin n’est pas en reste, servant très bien cette histoire. Le dessinateur a choisi de jouer sur la suggestion plutôt que sur le gore (à une exception près), ce qui rend au final les scènes en question plus effrayantes. En tout cas ce numéro, bien que moins épais, confirme la bonne réputation du magazine qui n’accueille que des séries de qualité.

Spiderman HS 28

Retardé de plusieurs mois, ce hors-série revient sur les origines de Venom. Mais pourtant tout lecteur de Spiderman les connait, me direz-vous ? Oui et non. On connait en effet les origines du symbiote (qui est quand même soit dit en passant le costume le plus classe de Spiderman) et les circonstances de sa fusion avec Eddie Brock, mais la vie de ce dernier est assez méconue. L’auteur revient donc sur le passé de Brock, le rendant encore plus pitoyable qu’avant, et nous livre une histoire très intéressante. Le dessin, un peu cartoon, est très bon également et sert très bien cette histoire.

Superman & Batman 16

On commence avec la suite (enfin le début pour moi vu que c’est mon premier numéro) des aventures de Superman et de la Légion des Super Héros. L’histoire est particulièrement intéressante, je suis tr??s friand des histoires apocalyptiques de ce style. Le dessin est également très bon, et sur certaines planches j’ai l’impression que Superman est dessiné avec les traits de Christopher Reeve. On passe ensuite à Batman, avec un petit épisode sympa avant d’embrayer sur Batman RIP. Le dessin n’est pas transcendant mais ça se lit vraiment très bien (même si j’ai un peu de mal à saisir quelques subtilités de par mon inexpérience en matière de DC).

Ultimate Fantastic Four 31

Suite et fin de l’arc consacré à la version Ultimate des Sept de Salem. J’ai été franchement emballé par la façon dont les Sept ont été revisités dans cette nouvelle version. Plutôt que de verser dans le repompage stérile des personnages originaux, l’auteur a préféré donner une origine totalement différente à ces personnages et c’est franchement une bonne idée. Par contre, Ultimatum oblige, l’intrigue est un peu bâclée et c’est dommage. Quant au dessin, après avoir été de meilleure facture le mois dernier il n’est pas terrible ce mois-ci. On a à nouveau l’impression de voir des vieux comics 90s et ce n’est pas un compliment 🙁

Ultimate Spiderman 68

On commence ce mois-ci avec un annual pas mal fichu du tout. A travers le quotidien de Peter Parker, Bendis livre une partition sans fausse note sur les préocupations adolescentes de ses personnages. Les détracteurs de Bendis devraient lire cet épisode, où les adolescents sont vraiment très bien dépeints. Du point de vue graphique par contre ça coince un peu. L’annual est en effet illustré par David Lafuente, jeune artiste amené à remplacer Stuart Immonen après Ultimatum. Ce n’est pas moche, mais c’est un style radicalement différent. Autant j’aime bien ses scènes d’action, autant je ne suis pas trop fan de sa façon de dessiner les visages. Son style me semble très influencé par les manga, ce qui en soit n’est pas une critique, et ce n’est pas ça que je recherche en lisant des comics. Peut être que j’ai besoin de temps pour pour m’y habituer, on verra en temps voulu. La suite du magazine contient un épisode dont l’issue débouche sur Ultimatum. C’est toujours aussi bon, et je suis content de retrouver Immonen 😉

mdata

Franck - Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n'a aucune intention d'en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé... Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Articles similaires

9 pensées sur “Bilan d’août (2)

  1. Dans les derniers Semic Books qu’il me reste, j’ai lu Losers de Diggle et Jock et c’est vraiment très bon, un mélange d’action et de suspens avec une super team d’agents remontés contre leur ancien boss. Comme pour Empire, c’est juste dommage de ne pas avoir la suite en VF mais l’histoire se lit sans problème.

  2. En parlant des Semic Books, on a regardé un peu partout (jusqu’à Coulommiers) mais impossible de mettre la main sur un autre Ministère de l’espace.

    L’opération semble terminée chez Gifi d’ailleurs, la dame de celui de Coulommiers a eu la gentillesse de nous laisser regarder mais elle avait tout retiré des rayons.

  3. Hier soir, j’ai lu le Spider-Man HS28 et j’ai beaucoup apprécié.

    L’histoire dévoile une partie inconnue de la vie de Brock et le rend encore plus fou que dans la version originale (à la base, il me semble que c’est un journaliste arriviste qui ne cherche qu’à enchainer les scoops sous le nez de Parker) mais ici, on le montre dès le départ comme un enfant perturbé et dangereux, et son alliance avec le symbiote semble plus logique.

    D’ailleurs, certains passages du récit original sont revisités avec brio par Zeb WELLS (je pense notamment à la visite de Venom à Mary Jane).

    La partie graphique est assurée par Angel MEDINA et j’avoue que je suis resté stoché devant certains de ses dessins, en particulier la double page extraite des Guerres Secrètes 🙂

    Au final, ce récit est très plaisant grâce à l’approfondissement de la personnalité tordue d’Eddie Brock et aussi pour la façon maline de revisiter les anciens épisodes. De tout façon, pour moi il ne peut y avoir qu’un seul Venom et c’est celui-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x