Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Joker
Spider-Man Far from home
X-Men Dark Phoenix
Avengers Endgame
Shazam !
Captain Marvel

Catégories

Bilan d’août (2)

Seconde partie du bilan mensuel des fascicules, avec du très dispensable et de l’indispensable 😉

Batman Universe 2

Dans ce second numéro du nouveau magazine consacré à Batman, nous retrouvons la suite et la fin de l’arc consacré à la succession du protecteur de Gotham. Ces épisodes, pour lesquels une bonne connaissance de l’univers de Batman est recommandée mais pas indispensable, sont très plaisants à lire. Il va sans dire que l’identité de la personne qui reprendra le rôle de Batman coule de source, mais comme souvent ce n’est pas le point d’arrivée du récit qui compte mais le chemin qui y mène. Du côté du dessin, c’est très correct. Du bon Batman à lire sans modération.

DC Universe HS 18

Au sommaire de ce hors-série, nous trouvons des épisodes de Superman qui forment le prologue de New Krypton (parution en Big Book en octobre). Ce DCU HS sera pour moi le meilleur magazine du mois. On y trouve du très bon Superman, bien écrit et bien dessiné, dans un récit passionnant de bout en bout. Fidèle à son habitude, Geoff Johns remodèle à son idée des concepts anciens (ici c’est Brainiac qui est touché) et nous livre un récit qui tient très bien la route. Du côté du dessin, Gary Frank est en forme. J’aime bien les épisodes dessinés par cet artiste, car il a l’habitude de donner à ses personnages des airs de ressemblance avec les acteurs du premier film Superman (Superman ressemble à Christopher Reeve et Lois Lane a des airs de Margot Kidder sur certaines planches). Loin d’un repompage photographique stérile, c’est à mon avis une sorte d’hommage auquel je suis sensible. Si New Krypton est de la même trempe que ce hors-série, je vais me jeter sur le big book !

Marvel Saga 7

J’ai déjà parlé de l’édition déplorable des épisodes d’Hercule dans un précédent billet, passons plutôt à l’histoire. En elle-même, elle est assez plaisante, et le graphisme plutôt bon. Le dénouement est assez prévisible mais bien amené et bien fichu. Le passage des différents protagonistes est plutôt bien fait et semble bien moins gratuit que les habituels caméos de héros. Un bon récit qui aurait mérité un meilleur traitement.

Marvel Universe 22

Avec ce numéro, on reste dans le cadre de War of Kings (qui occupe les Guardiens de la Galaxie, Nova et leurs camarades de jeu depuis quelques temps) tout en s’en éloignant un peu. Le récit est en effet centré sur Darkhawk, un personnage créé dans les années 90 et réduit depuis à quelques caméos depuis. Ce numéro de Marvel Universe est l’occasion de rédéfinir totalement le personnage à grands coups de retcon, sans subtilité (on peut même dire que l’auteur y va au marteau et au burin) mais avec efficacité. Ce n’est pas l’histoire du siècle, mais le récit tient debout et justifie amplement l’arrivée de Darkhawk dans le conflit. Du côté du dessin, c’est variable : certains épisodes sont tout juste corrects, le reste est pas mal du tout.

Ultimate Spiderman v2 3

Les aventures de Spiderman dans l’univers post-Ultimatum continuent. Très franchement, je trouve que Bendis est moins inspiré qu’avant le relaunch de ce personnage avec lequel il a atteint des sommets. Peu d’effets de surprise, un scénario qui tient la route mais sans ce petit plus qui faisait d’Ultimate Spiderman une des meilleures séries de Marvel. Du côté du dessin, ça se Japanise de plus en plus. Ceci dit sans dédain aucun envers le manga et son univers, mais je n’arrive à me faire à ce style asiatique pour Spiderman, qui est un héros occidental et qui a été défini comme tel (pour reprendre mon analogie habituelle, imaginez John Byrne dessinant Dragon Ball !). J’espère que la donne sera changée ultérieurement…

X-Men Extra 80

Marvel a décidément les yeux braqués sur les années 90 ces derniers temps. On nous ressort ici l’histoire de Psylocke, de son double assassin avec qui elle a échangé son corps après son passage par le Seuil du Péril et du bandit à l’origine de tout ça (et son rapport avec Wolverine). Très franchement, ce numéro est très dispensable. On s’ennuie beaucoup dans ce récit alambiqué, au point même de se ficher totalement de sa conclusion. Du côté du dessin, c’est correct mais sans plus. J’avoue avoir du mal à comprendre pourquoi se donner tant de mal avec le personnage de Psylocke, qui est vraiment très peu intéressant et qui tourne en rond depuis son arrivée chez les X-Men.

mdata

Franck - Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n'a aucune intention d'en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé... Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Articles similaires

6 pensées sur “Bilan d’août (2)

  1. je te rejoins sur DC Universe HS 18 gary frank ( dont je suis un super fan depuis ses épisodes de hulk )
    ce superman est super frais , super fun vivement new kripton et origine

  2. @MData91 : Pour Psylocke, c’est simple, elle est sexy. Donc elle a ses fans. Merci Jim Lee ! Et Andy Kubert.
    (ben oui, Psylocke leur doit beaucoup.)

  3. Hello,
    Je suis néophytes dans l’univers DC (je connais les grandes lignes de Superman et un peu Green Lantern), mais je vais quand même tenter le DC Universe HS 18 dont tu parles. J’aime bien la couverture et l’histoire m’a l’air accessible.

  4. Knight : Pas faux tiens 😉

    Pascal : Personnellement c’est Midnight Nation et Supreme Power qui m’ont fait apprécier son travail. Et comme toi, vivement la suite 🙂

    Crazy Dr : C’est très accessible en effet, ça se lit sans aucune difficulté même sans connaître sur le bout des doigts l’historique de Superman.

  5. @MData91 : Ben je sais pas pour les autres, mais moi c’était mon cas à l’époque. J’étais comme un ouf devant la Psylocke de Jim Lee. Il savait les dessiner, les X-Women… ^^

  6. Héhé 😉

    Je n’ai pas connu cette époque (j’ai lâché les comics à l’époque de Claremont/Silvestri) donc c’est peut être pour ça que ce qui arrive à la demoiselle m’indiffère 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x