Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Joker
Spider-Man Far from home
X-Men Dark Phoenix
Avengers Endgame
Shazam !
Captain Marvel

Catégories

Bilan de juillet (1)

Pour bien commencer la semaine, je vous propose de dresser un bilan de la première fournée de fascicules du mois de juillet.

Astonishing X-Men 62

Dans les pages de X-Force se trouve le dénouement de la Guerre du Messie (Messiah War). Et je serais tenté de dire “enfin”. Parce que bon outre le fait que ce crossover n’aura pas servi à grand chose (pas beaucoup de changements suite à ce qu’on y trouvait), les épisodes se trouvant dans X-Force étaient assez pénibles à lire. C’est le cas de cet épisode, au dessin tellement confus que je n’ai pas toujours compris du premier coup ce qui s’y passait. On est très loin d’Utopia, bien plus intéressant. On passe ensuite à Cable, avec les conséquences de la Guerre du Messie. Il ne se passe pas grand chose mais le dessin (bien que n’étant pas d’Olivetti) est plutôt sympa et ça se lit vraiment bien. Du côté de Dark Wolverine, rien de bien transcendant à se mettre sous la dent. Le dessin est un peu moins mauvais qu’avant, mais ce n’est pas franchement captivant (les magouilles dans tous les sens, ça commence à être fatiguant). Dire que X Factor va être sacrifié pour garder cette série…(oui je sais Wolverine, Dark Reign, etc…mais ça m’énerve). Et puisqu’on parle de X Factor, justement voici encore un épisode bien plaisant à lire, où Peter David nous livre deux histoires se déroulant en parallèle (si tant est que l’expression soit correcte avec les histoires de voyages temporels). Rien à redire, ça se lit très bien et le dessin est plutôt joli. On remarquera en tout cas la grande cohérence scénaristique de l’auteur, avec un fait évoqué lors des premières apparitions de Layla Miller et qui finit par arriver.

Dark Reign 10

On commence par un très bon épisode des Dark Avengers, centré autour d’Ares et de son fils. Rien à redire, tout sonne juste et l’histoire se lit vraiment très bien. A noter qu’il semble se passer des choses assez importantes autour de Sentry (il serait temps !). Du côté des Secret Warriors, ça ronronne gentiment pour une série qui a trouvé son rythme de croisière, avec une résolution très prévisible du cliffhanger du mois dernier. Du côté des Thunderbolts, là aussi rien à redire, c’est très bon. C’est assez drôle de voir les alliances se former et se défaire au fil des évènements, créant des clans au sein des camps. Quelques révélations assez surprenantes sont au programme, et le dessin est vraiment pas mal. Pour finir, enfin la conclusion de FF:Dark Reign. Au final la conclusion est telle qu’on l’aurait trouvée tous seuls, cela aura été très peu intéressant du début à la fin. Sachant que cette équipe créative prend les rênes de la série régulière dès le mois prochain, j’espère que le niveau sera meilleur (quoique pour faire pire que le run de Millar…).

Marvel Heroes v2 33

Pour commencer, on retrouve la suite de l’arc en cours de Hulk. Bon bin c’est comme d’habitude : “pif ! paf ! pouf ! attention ! un mystère ! oh ! un invité ! “. Rien de bien transcendant, il ne reste plus qu’à espérer que Jeph Loeb soit trop pris par ses nouvelles fonctions pour écrire des scénarios. On passe ensuite à une double dose de Puissants Vengeurs et là franchement je me suis éclaté ce mois-ci. Même si la nouvelle donne concernant Pym est assez surprenante (il n’a plus intérêt à être dépressif maintenant !), j’ai  pris beaucoup de plaisir à la lecture de ces épisodes que je trouve particulièrement bien écrits et bien dessinés (et la conclusion est poignante). Pour finir, on va faire un tour du côté de l’Initiative, ça part un peu dans tous les sens mais c’est très sympa à lire. De plus le dessin est vraiment pas mal du tout, ce qui contribue grandement au plaisir de lecture de ce récit.

Marvel Icons 63

On commence par le dénouement de l’arc sur le Maître de Fatalis, et par la même occasion du run de Millar. Enfin ! Parce que bon Millar aura réussi le pari de nous livrer les plus mauvais épisodes des FF depuis leurs débuts ! Ca part dans tous les sens, ça n’a aucun intérêt, ça sera sûrement retconnisé…bref à oublier ! Du côté d’Iron Man, l’histoire est plutôt plaisante mais qu’est ce que c’est long ! Comme les mois précédents, on sent bien que Fraction joue la montre pour être synchro avec le prochain event, et donc ce qui pourrait être raconté en 1/2 épisode l’est sur 3 épisodes ! Du côté du dessin, c’est pas vilain, Larroca fait des efforts ou bien l’oeil s’habitue…Passons maintenant à New Avengers, où comme pour Iron Man on sent une volonté de jouer la montre de la part de Bendis (synchro ou adaptation au format TPB ?). C’est plutôt plaisant, ça se lit bien mais là aussi c’est long. Côté dessin, Immonen est bien en phase avec ses personnages et c’est un régal pour les yeux. On finit le magazine par une histoire “hommage” à Captain America, écrite par Roger Stern. Franchement, même si l’épisode en lui même ne sert pas à grand chose à part titiller les nostalgiques et faire comprendre qu’il faut absolument que Steve Rogers revienne (jamais une résurrection n’aura autant été “justifiée” par l’éditeur), j’ai trouvé cette histoire sacrément bien fichue (mais j’ai toujours bien aimé les scénarios de Stern, ça aide). Du côté du dessin, c’est très correct et le récit est bien servi.

Marvel Icons HS 17

Lorsque j’ai suivi Secret Invasion, j’aurais parié ma chemise sur le fait que Cap serait revenu pour sauver tout le monde. Et finalement non. Mais c’était reculer pour mieux sauter : voici que Steve Rogers va faire son retour dans l’univers Marvel, dans une aventure signée Brubaker et Hitch. Cette première partie ne m’a pas déçu : le procéder pour le “ramener” est un peu tiré par les cheveux (et fait penser à Lost !) mais je préfère ça à des histoires de jumeaux/clones/Skrulls/etc…Aimant particulièrement le personnage (je le dis et le répète, Steve Rogers est le Superman de Marvel), je me réjouis de le voir revenir et j’ai hâte de lire la suite. Du côté du dessin, Hitch est en forme. C’est pas du Authority ou du Ultimates, mais on est loin devant ses immondes FF et les planches sont très jolies.

Spiderman 126

Un numéro assez fourre-tout ce mois-ci…On retrouve deux épisodes de l’arc “L’étrangère aux cheveux roux”, avec le “retour” de Mary Jane et surtout d’un ennemi de Spiderman qui a monté de quelques crans dans la dangerosité. C’est pas mal, moins plaisant que le mois dernier (avec Octopus), mais ça se lit plutôt bien. Le dessin est quant à lui correct, sans atteindre non plus des sommets. Entre ces deux épisodes, on retrouve un court interlude consacré aux relations entre Spiderman et Jessica Jones. Ce petit récit, qui laisse présager une évolution de notre héroïne pas comme les autres, est vraiment bien fichu (scénario et dessin) et donne un goût de trop peu. A noter que l’impayable Christian Grasse ose quand même profiter de la présence de cet épisode pour faire une pub d’enfer pour la série Alias, publiée en Marvel Max, alors que les albums en question sont…épuisés depuis belle lurette ! Chapeau bas, il fallait oser la faire…Pour revenir au contenu du magazine, on trouve enfin les petites histoires qui vont avec le numéro 600 de Spiderman (et publiées ce mois-ci…). Elles sont assez inégales, celle avec le psy est très drôle, le reste anecdotique (quoique la dernière annonce des évènements assez sombres).

Wolverine 198

Deux épisodes de Wolverine Origins sont au programme ce mois-ci…Et franchement quand on a lu du Weapon X par Aaron pendant quelques mois, la redescente est sévère. On continue autour du mystère de Romulus, avec une histoire de candidats très Highlander-ienne et finalement on finit même par voir la binette du fameux Romulus ! Franchement ça se lit, mais ça s’oublie tout aussi vite. C’est du Wolverine bas de gamme avec des mystérieux mystères que Jeph Loeb ne renierait pas. Quand au dessin, il est correct mais sans plus.

X-Men 162

Une “histoire complète” ce mois-ci avec une grosse dose de X-Men Legacy, marquant le retour d’un ancien ennemi des équipes X. C’est plutôt bien fait, Carey est très à l’aise avec les X-Men et le nouveau statut des X-Men sur leur Ile est très bien géré, tout comme l’évolution de Malicia. Le petit aparté avec Gambit par contre est assez inintéressant, les diverses histoires sur “j’ai été un cavalier d’Apocalypse” commencent à lasser. Du côté du dessin, c’est Daniel Acuña qui officie, et franchement j’aime bien son style. Sans donner dans le tape à l’oeil, ses planches sont agréables à regarder et participent grandement au plaisir de lecture.

mdata

Franck - Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n'a aucune intention d'en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé... Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x