Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Joker
Spider-Man Far from home
X-Men Dark Phoenix
Avengers Endgame
Shazam !
Captain Marvel

Catégories

Bilan de mars (1)

Cette fois-ci, je suis à peu près à jour dans mes lectures et je peux vous proposer rapidement mon avis sur la première fournée de fascicules Panini pour le mois de mars 2010.

Astonishing X-Men 58

Dark Wolverine continue son petit bonhomme de chemin. Le dessin est vraiment pas terrible mais j’aime beaucoup le scénario, avec un Daken largement mieux exploité que ce qu’il a été par le passé. Alors que son père est un teigneux qui fonce dans le tas, Daken est un sacré manipulateur (encore pire qu’Osborn) et de ce fait un adversaire redoutable (d’autant qu’il est difficile de cerner sa véritable loyauté). On passe ensuite à Cable, avec un épisode un peu mou ce mois-ci. Il ne se passe pas grand chose, cet épisode servant un peu de prologue au prochain event mutant, à savoir Messiah War. Au moins le dessinateur habituel revient en fin d’épisode…Du côté de X Force, là aussi on se prépare au crossover. L’épisode est dans la lignée des précédents, c’est sombre et violent. A noter la disparition surprenante d’un personnage de l’univers mutant. On termine enfin par X Factor, où Peter David nous livre encore un épisode tout bonnement excellent. Après l’énorme coup de théâtre du mois dernier, tout le monde attendait l’auteur au tournant et personnellement je ne suis pas déçu. On retrouve un Madrox désespéré, avec une caractérisation très juste et complètement en accord avec ce qu’il vient de vivre. Le dessin est également pas mal du tout et la fin de l’épisode est plus que surprenante ! X Factor est vraiment devenu la série qui porte le magazine de par sa qualité d’écriture.

Dark Reign 6

Retour des Dark Avengers, avec un numéro jubilatoire de Norman Osborn. Notre ex-Bouffon est devenu un maitre en manipulation des médias sous la houlette de Bendis, et c’est assez savoureux de le voir se livrer à un numéro d’une mauvaise foi énorme. A noter que sur certaines planches le dessinateur lui a donné des traits assez semblables à ceux de Tommy Lee Jones, qui ferait à mon avis un très bon Osborn à l’écran. Du côté des Secret Warrior, plusieurs intrigues sont menées ensemble et c’est bien fichu. Mention spéciale au numéro de vétérans de Fury et ses copains, qui compense les mystérieux mystères d’Hydra assez lourds à lire (par contre rien à redire sur les agissements des agents de Fury). On passe ensuite aux Thunderbolts, et c’est pas mal. Un épisode où il ne se passe pas grand chose, très centré sur les membres de cette équipe hors-norme, mais plaisant à lire. On regrette quand même les Thunderbolts d’Ellis, nettement meilleurs. Enfin on termine par un épisode spécial des FF lié à Dark Reign, nettement plus intéressant que le travail actuel de Millar sur la série régulière. Une fois encore Red Richards veut tout arranger, une fois encore tout va de travers, mais en tout cas l’histoire tient bien la route et j’ai hâte de lire la suite.

Marvel Heroes v2 29

Le numéro de ce mois-ci commence par une nouvelle aventure du Hulk de Loeb. Là encore on nage dans les mystérieux mystères autour du Hulk Rouge, avec des soucis de cohérence pour bien comprendre où cette histoire se situe dans la continuité (j’ai cependant lu quelque part que les indices pour le comprendre se situent dans une série inédite en vf). Ca reste du pif paf pouf, mais le dessin est moins joli car l’encrage n’est pas adapté au style de Mc Guiness (Tom Palmer fait du très bon travail mais là il fallait du flashy). On a ensuite droit à un épisode anniversaire humoristique signé Stan Lee…et ce n’est pas drôle du tout. Le pauvre Stan est plutôt pathétique dans cet épisode qui n’intéresse personne, un comble pour le créateur du Marvel Universe ! C’est ensuite le tour des Puissants Vengeurs, et là encore l’épisode est vraiment très bon. Malgré un dessin toujours aussi désagréable ?? l’oeil, l’histoire est captivante et même si on ne voit pas encore très bien où Slott veut en venir, l’histoire tient très bien debout et se lit avec enthousiasme. On termine enfin par un épisode de Thor assez spécial, qui pourrait presque s’appeler “Agatha Christie chez les Vikings”. C’est en effet un épisode où il faut trouver le fin mot de l’histoire (qui a commis le crime ?), se situant dans le passé de Thor. C’est très intéressant et même si ce n’est pas aussi bon que le run en cours c’est largement meilleur que la moyenne des bouche-trous de Marvel.

Marvel Icons 59

Les Nouveaux Vengeurs continuent de chercher le nouveau Sorcier Suprème dans un épisode assez plaisant à lire. On retrouve la patte de Bendis, à savoir des dialogues assez amusants entre les personnages. La conclusion de l’épisode est surprenante, reste à savoir si cela restera ou si tout cela sera remis en question dans 3 mois…On passe ensuite à Iron Man, pour un épisode un peu moyen ce mois-ci. Le rythme s’essouflle, à force de courir plusieurs lèvres à la fois Fraction éparpille un peu son épisode et c’est dommage. Quant au dessin, il est toujours de qualité variable. Du côté de Captain America, un nouvel arc commence, non sans rapport à mon avis avec des épisodes à venir cet été. On n’apprend pas grand chose dans cet épisode au rythme assez lent, Brubaker joue la montre pour être raccord avec ses collègues et ça se sent. Reste un graphisme agréable à regarder. Pour finir, nous allons reprendre une dose des FF de Millar et Hitch, et c’est toujours aussi moyen. Outre la présence déplacée d’éléments gore (ça ne passe pas sur un épisode des FF) on a une intrigue assez bancale remettant en question le Dr Fatalis. Quant au dessin, Hitch est en très petite forme et livre des planches à peine regardables. Vivement la relève !

Spiderman 122

Encore du bon Spiderman, ça fait plaisir ! On commence par un épisode très agréable à lire, mettant en scène l’inénarrable vilan au nom improbable, à savoir La Tache (je me rappelle à chaque fois de Spiderman mort de rire lors de sa première apparition). C’est un épisode vraiment sympa, bien rythmé et dans la plus pure tradition des aventures du héros. On passe ensuite à une aventure faisant intervenir les FF. Bien qu’usant de procédés déjà employés pour faire passer le temps plus vite (aussi bien chez les FF que chez Spiderman), les épisodes sont plaisants et se lisent vraiment très bien (malgré une certaine confusion dans le traitement du Macrovers, mais de toutes façons cette intrigue n’est qu’un prétexte pour servir de trame de fond à la réunion du Tisseur et des FF). On notera également un gros effort de rationalisation de l’effet One More Day, un peu bancal mais qui a le mérite d’exister (et c’est nettement mieux que le “It’s magic” de Quesada). Enfin l’épisode sur les retrouvailles de Peter et Harry est plutôt bien fichu, avec son lot d’émotion. L’auteur prend en effet le temps de faire comprendre ce que peut ressentir Peter, multi-trahi par la famille Osborn à de nombreuses reprises, face au retour de son ami qu’il croyait mort. Là aussi un rien de rationalisation, vu qu’à la base c’est Mephisto aussi qui est censé avoir ramené Harry. Mais cela reste un épisode très agréable à lire.

X-Men 158

On commence par une très bonne histoire mettant en scène le X Club, à savoir le petit groupe de scientifique qui travaille avec Hank Mc Coy. Malgré les panneaux descriptifs au contenu toujours plus débile (mais cela serait dû au traducteur), l’histoire est très bien construite et on passe un très bon moment de lecture. On passe ensuite à X Men Legacy, pour un épisode de transition. Là encore le Pr X fait le ménage par rapport à son passé, et c’est l’occasion de retrouver des personnages tels qu’Exodus. L’épisode est plaisant à lire, aussi bien au niveau de l’histoire que du dessin. Et pour finir, nous pouvons lire le retour des Nouveaux Mutants. Même s’il parait un peu déplacé de les appeler comme ça alors qu’ils n’ont plus rien de nouveaux, cela fait plaisir de revoir ces jeunes mutants ensemble (les tentatives précédentes ayant été assez moyennes). L’épisode est plutôt bien fait, aussi bien pour le scénario que le dessin et donne très envie de lire la suite.

Wolverine 194

Enorme déception ce mois-ci avec la conclusion d’Old Man Logan. Et pourtant je fais partie des gens qui l’attendaient avec impatience, cet épilogue. Pour faire court, je pourrais dire que Millar s’est soudain pris pour Loeb et nous a fait un délire gore à la Ultimatum. Cet épisode (giant size en plus) est d’une bêtise absolue, avec du gore gratuit et une histoire qui ne tient pas debout. Je suis donc très déçu, cet épisode me gâche complètement la série qui aurait vraiment gagné à s’arrêter à l’épisode précédent. Quant au dessin, il est quelconque. On passe ensuite à un petit bouche-trou très dispensable (Wolverine nous rejoue The Thing de Carpenter), bien que pas trop désagréable à lire.

mdata

Franck - Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n'a aucune intention d'en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé... Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Articles similaires

7 pensées sur “Bilan de mars (1)

  1. Pour New Mutant, j’ai adoré la personnalité de Magie. Si la série continue sur le chemin de l’horreur à la Stephen King, ça peut être pas mal du tout du tout… En revanche, le club X, si j’ai bien aimé l’histoire, ça fait quand même “on ne savait pas comment faire du steampunk, alors on aenvoyé les X-Men dans le passé”.

  2. Je reviens d’une petite promenade parisienne et je ne résiste pas au plaisir de te faire savoir que j’ai acheté le deuxième TPB des Losers (épisodes 7-12) comme ça, pas besoin de racheter la série depuis le début 🙂

    Sinon, j’ai aussi eu le temps de lire la fin d’OML et c’est bien gore tout ça, trop sans doute, il faudra tout relire à tête reposée, je pense…

  3. Kiwi-Kid : Je suis d’accord que ça tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. J’irais même encore plus loin : le savant à l’origine du voyage dans le temps me fait furieusement penser à un mélange d’Elijah Snow et Doc Brass (Planetary).

    JN : Très content pour toi 🙂 Pour OML c’est non seulement trop gore mais surtout très con. Sans trop entrer dans les détails pour des raisons de spoiler, Millar se souvient-il que Logan a un squelette indestructible, rendant la fin totalement impossible ? 🙁

  4. Au fait, j’ai oublié de te dire que j’ai pris le DD Battlin Jack Murdock lors de ma ballade et un TPB d’Iron Man Hypervelocity (soldé à 5,50€ chez Album), je ne sais pas si c’est sorti en VF mais il ne me semble pas…

  5. Ah tiens tu me diras ce que tu as pensé du DD ? J’ai hésité avant de le mettre en liste de réserve celui-là.

    Pour Iron Man je crois que c’est inédit en VF.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x