Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Joker
Spider-Man Far from home
X-Men Dark Phoenix
Avengers Endgame
Shazam !
Captain Marvel

Catégories

Bilan de septembre (1)

Voici la première partie de mon bilan mensuel de lecture de fascicules…

Astonishing X-Men 64

Ce mois-ci, on retrouve la série qui donne son titre au magazine. Après nous avoir endormi en compagnie de Simone Bianchi l’année dernière, Warren Ellis sévit cette fois avec Phil Jimenez pour la première partie de Exogenetique. Le premier épisode part plutôt pas mal, on retrouve la même caractérisation des X-Men que lors des épisodes de l’année dernière mais l’histoire tient plutôt bien la route pour le moment. Mais ne réjouissons pas trop vite et attendons de lire la suite ! Du côté du dessin, j’aime bien le style de Jimenez qui colle bien au récit. On passe ensuite à X Fact…heu X Force dont on nous inflige une double dose ce mois-ci. Inflige car franchement ça se lit mais vraiment sans plus. Les scènes de boucherie ne servent vraiment pas le récit qui traine en longueur. Je sais que je radote, mais il y avait matière à faire quelque chose de beaucoup plus intéressant avec le concept…Du côté du dessin, c’est pas mal sans plus et c’est surtout bien sanglant. On continue ensuite avec X Fact…heu Dark Wolverine. Dire que la série tourne en rond serait un euphémisme : comme d’habitude Daken manipule son monde, est vraiment très méchant et fait flipper tout le monde. Rien de bien neuf donc, et le dessin n’est plus aussi vilain qu’avant mais n’est pas génial non plus. On finit ensuite avec X Fact…Ah non c’est déjà fini….On dirait qu’il manque un truc dans ce magazine non ? 🙁

Dark Reign 12

On commence par une double dose de Dark Avengers, concluant ainsi l’arc sur l’Homme Molécule. La trame de l’histoire est assez classique mais plutôt bien fichue. On peut déplorer un deus-ex machina qui tend à devenir répétitif, signe que le personnage en question devient une gêne pour les scénaristes en général et pour Bendis en particulier. Du côté du dessin c’est pas mal  du tout, l’alternance de Deodato et Horn se passe bien. Du côté des Secret Warriors, par contre j’avoue que je suis un peu déçu. D’habitude j’aime bien la série mais cet épisode m’a particulièrement ennuyé (ce qui touche à Ares devient compliqué). Du côté du dessin c’est correct, sans plus. Pour finir, nous avons droit à un épisode des Thunderbolts assez hermétique, en ce sens que je n’ai personnellement pas trop compris son intérêt. C’est une énième redite de “Les Thunderbolts sont divisés” et “On la fait pas à Norman Osborn”. Ca se lit mais l’intérêt est assez limité. Du côté du dessin par contre rien à redire, c’est plutôt pas mal.

Marvel Heroes v2 35

On commence par un très bon épisode de Thor, avec une histoire de Kieron Gillen contenant de très bonnes idées très bien exploitées. L’action est présente sans être non plus envahissante et tout cela tient particulièrement bien la route. Du côt?? du dessin, les planches de Billy Tan sont plutôt jolies. Je vais trouver le temps long jusqu’au mois prochain ! On passe ensuite aux Puissants Vengeurs, avec un Dan Slott toujours en forme qui nous offre un épisode particulièrement plaisant à lire. C’est du bon Vengeurs, avec de plus des dialogues bien fichus (bon c’est Dan Slott aussi, les dialogues sont rarement mauvais chez lui). Du côté du dessin, c’est plutôt bon sans non plus atteindre des sommets. Je souligne une réplique d’Opale qui m’a particulièrement fait sourire : “Un coup de poing pour changer la réalité ? C’est le truc le plus £$% que j’ai jamais entendu”. Je pense ne pas être le seul à avoir compris que Dan Slott ne raffole pas d’Infinite Crisis… 😉 Du côté de Hulk, Jeph Loeb s’amuse ce mois-ci avec le Docteur Samson, dans un épisode où il redéfinit le personnage. Ca se lit, sans non plus être transcendant et c’est un peu moins idiot que les épisodes précédents. Du côté du dessin, Portacio livre des planches sombres qui servent bien le récit. On finit ensuite par un excellent épisode d’Initiative, centré sur Taskmaster qui n’aura jamais été aussi intéressant. Un épisode particulièrement bien fichu, avec un dessin plutôt bon.

Marvel Icons 65

On commence par un épisode des New Avengers particulièrement bien fichu, où nos héros clandestins se dépatouillent pour survivre suite aux évènements du mois dernier. J’ai trouvé cet épisode particulièrement plaisant ?? lire et intéressant. A noter que Bendis a mal fait ses devoirs : le Dr Strange n’a jamais été cardiologue mais neurochirurgien. Du côté du dessin, Immonen est en forme et nous offre de bien jolies planches. On passe ensuite à l’annual des New Avengers, qui fait suite à l’épisode de The List consacré aux Vengeurs. Sur le plan du scénario c’est plutôt bien fichu, ça tient bien la route et ça se lit sans aucun déplaisir. Par contre pour le graphisme je suis plus mitigé…C’est joli mais c’est du roman photo, pas de la bande dessinée. Les dessins sont statiques, on sent bien que Mike Mayhew est spécialisé dans les couvertures. Bon par contre nos héroïnes sont très jolies… 🙂 On finit ensuite avec Iron Man, dont la cavale prend fin ici. J’ai déploré au fil des mois le rythme lent de Fraction sur cette histoire, on sentait bien qu’il jouait la montre pour être raccord. Ici rien à redire, l’histoire est vraiment intéressante sans cassure de rythme. Le final est quant à lui vraiment bien trouvé et m’a même scotché. Du côté du dessin, c’est très correct.

Marvel Icons HS 18

Après deux mois d’attente, voici la suite et la fin de l’histoire qui voit le retour du “vrai” Captain America, à savoir Steve Rogers. Brubaker assemble ici les pièces du puzzle disséminées dans la série et dans la première partie de cette histoire, et nous offre un récit où on ne s’ennuie pas une seconde (je sais que ça peut faire curieux à ceux qui ont été échaudés par le rythme très lent de la série). Du côté du dessin, on retrouve un Hitch en meilleure forme que sur Fantastic Four (bon d’un autre côté c’est pas dur), malgré une bizzarerie ou deux (à un moment Cap saute comme une grenouille). On a ensuite un épisode de conclusion plutôt sympa, où se décide l’avenir de nos deux Captain America. Bien écrit et bien dessiné (Butch Guice), l’épisode se lit très bien. A noter pour finir un énième édito surréaliste de Christian Grasse, se réjouissant que la parution Française ait les épisodes dans le bon ordre (en VO la conclusion a été publiée avant la fin de Captain America Reborn). Panini faisant des bourdes avec ses dates de parution (The List, Hercule), je me dis que l’ami Grasse a perdu une bonne occasion de se taire…

Spiderman 128

On commence par deux épisodes plutôt sympathiques, où on retrouve un personnage important de la mythologie de Spiderman : La Chatte noire. Il était en effet prévisible que les auteurs profitent du nouveau status-quo du Tisseur pour faire revenir la torride féline dans les pages de la série, voilà c’et chose faite. On regrettera un couac sur la continuité concernant l’identité secrète de Spiderman (les auteurs ont de plus en plus de mal avec les artifices Quesadiens), sinon c’est du Spiderman qui se lit bien, assez drôle par moments. Du côté du dessin, c’est pas mal du tout même sans non plus crier au génie. On passe ensuite à un épisode mettant en scène Kane. Oui vous avez bien lu, encore une couche sur la Saga du Clone. L’épisode en lui-même est plutôt bien fichu, c’est juste qu’en tant qu’allergique aux cloneries des années 90 je déplore de voir tout cela refaire surface. Du côté du dessin, c’est correct sans plus. On termine par une petite histoire sur les débuts de Spiderman. L’auteur s’est senti obligé d’en rajouter une grosse couche sur les thèmes de “Grands pouvoirs, grandes responsabilités” et “Les super héros peuvent servir de modèle”, ce qui devient un peu lourd à force. Ce n’est pas non plus une catastrophe, ça se lit bien mais c’est de la redite…Du côté du dessin c’est par contre pas mal du tout.

Wolverine 200

En voyant le numéro de Wolverine, je me suis rappelé de Strange 200, ce nombre respectable étant l’occasion de mettre les petits plats dans les grands et de proposer du contenu digne de l’évènement. Visiblement chez Panini ce n’est pas la même chose car ce numéro 200 n’a rien d’extraordinaire si ce n’est qu’il n’est vraiment pas intéressant (les torts sont partagés avec Marvel vu qu’il s’agit du numéro 900 en VO). On commence par une courte histoire où Wolverine nous ressort son grand numéro de pleureuse (“Je suis méchant mais ça me fait du mal !”). Totalement dispensable. On passe ensuite à une histoire plus intéressante, qui met Logan dans le cadre de ses responsabilités de Dragon Noir (souvenez-vous cet hiver Logan a endossé une casquette suppl??mentaire, probablement parce qu’en faisant partie de toutes les équipes à part Puissance 4 – mais ça viendra – il s’ennuyait encore). Ca se lit, c’est pas mal sans non plus atteindre des sommets et le graphisme est tout juste correct. Pour terminer, on a droit à une histoire située dans le passé (avec charte graphique de l’époque et tout), tout aussi dispensable que la première. Un beau gâchis en somme…

X-Men 164

On commence par deux épisodes de X-Men, avec la suite de l’arc entamé le mois dernier. Même si la série n’atteint pas des sommets je trouve qu’elle devient plus intéressante depuis Utopia, et le premier épisode ne démérite pas (bon il y a un peu de surenchère sur les adversaires quand même ;)). Le second est plus classique (un énième voyage sur le plan psychique) mais assez plaisant à lire. Du côté du dessin, on a droit à un graphisme plutôt pas mal pour le premier et un peu en dessous pour le second (Cyclope se prend au bas mot 10 ans entre les deux épisodes). On passe ensuite aux Dark X-Men, qui font un peu “version mutante des Thunderbolts”. Le retour de X-Man n’est pas forcément une bonne chose (nineties powaa ?), mais au moins c’est plutôt bien fait et Dark Beast fait du Dark Beast. Le graphisme de l’épisode est quant à lui assez bon. Pour finir nous avons droit au lancement de Necrosha, dont le concept me semble assez intéressant (bien qu’un peu fumé). Il est par contre dommage qu’une grosse surprise de l’épisode pr??sent dans Astonishing X-Men soit gâchée par les habitudes de publication Paninienne (X-Men paraissant une semaine avant son cousin Astonishing et le rédactionnel ne donnant aucune consigne de lecture). Du côté du dessin j’ai bien aimé le style du premier épisode, un peu moins le second.

mdata

Franck - Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n'a aucune intention d'en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé... Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Articles similaires

6 pensées sur “Bilan de septembre (1)

  1. Ben oui c’est a croire que Grasse fait expres de faire ch… ses lecteurs, il lit les forums ou quoi? C’est vrai que Panini ne publie jamais rien dans le desordre …Oh mais oui on n’a rien compris et c’etait normal alors d’avoir les Dark Reign the List des mois en avance sur les séries régulieres ou l’exemple de Hercule comme tu dis. On pourra toujours en rire vu qu’on peut rien faire d’autre…

  2. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il fait exprès pour faire ch***, simplement il s’en fout.

    Et sur le point que je soulève, je trouve qu’il a manqué une très bonne occasion de se faire discret 😉

  3. J’ai lu le Wolverine 200 hier soir et je te rejoints à 200% (!!!), Franck.
    Une bonne sous-daube, complétement inutile et totalement indigne d’un pseudo-numéro anniversaire.
    Si le niveau global des productions mensuelles Panini ne repart pas à la hausse d’ici la fin de l’année, ce sera triste mais je sais où je ferai des économies.

  4. Je me doutais bien que ça ne te plairait pas.

    C’est clair que vu le battage qui a été fait autour de ce numéro 200, il aurait été bien vu de faire un petit effort éditorial pour compenser un peu le contenu peu réjouissant. Là honnêtement c’est comme souffler ses bougies sur un yaourt : on marque le coup mais c’est pas terrible.

    Sinon j’ai cru entendre dire que Siege c’est pas mal, à suivre…

  5. Sais pas mais j’en ai ma claque des crossover tous les 3 mois.
    En plus Osborn dans les XMen, j’accroche pas. Les vengeurs noirs non plus.

  6. Oui les events ça commence à faire lourd (et du côté mutant il y en a qui arrivent…).

    Pour Osborn et les Vengeurs noirs, j’ai dans l’idée que ça va pas durer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x