Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Joker
Spider-Man Far from home
X-Men Dark Phoenix
Avengers Endgame
Shazam !
Captain Marvel

Catégories

Hoplitea 3

Hoplitea 3

Lors de mon passage au Lille Comics Festival 2011, je me suis empressé d’acheter (et de lire !) la suite de l’excellente série Hoplitea.

Il est maintenant temps que je vous livre mes impression sur ce troisième numéro de la série…

Dangers spoilers LA SUITE DE L’ARTICLE CONTIENT DES REVELATIONS SUR L’INTRIGUE (SPOILERS)

A la fin du dernier épisode, le lecteur était face à une vision de cauchemar : la Justice Force décimée. Est-ce que Laurent Arthaud allait céder à la facilité comme bon nombre de scénaristes et nous remettre tout ce petit monde sur pied d’une pirouette ? Et bien non, l’auteur n’a pas hésité à sacrifier des personnages dans le cadre de son histoire, et c’est tout aussi bien comme ça !

Avec ce troisième numéro, Laurent Arthaud fait entrer la série dans une nouvelle phase. En effet, l’univers d’Hoplitea devient plus conséquent avec l’arrivée des Golden Stars, qui ont fait leurs premiers pas dans Comixheroes Universe 1 (que j’ai lu et dont je vous parlerai bientôt). Nous sommes donc face à un univers cohérent et étendu, où la menace ne vise pas seulement une héroïne et son entourage mais s’étend bien au-delà.

Pour ce troisième numéro, Laurent Arthaud utilise des éléments inspirés de l’univers des Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas, actualisés dans un contexte actuel. C’est très bien trouvé et ça tient très bien la route, et ces nouveaux éléments enrichissent l’histoire sans distraire le lecteur de la trame centrale qui prend ses racines dans la mythologie. On ressent en tout cas une véritable montée en puissance à la lecture d’Hoplitea, et du coup c’est particulièrement dur de devoir attendre plusieurs mois pour en lire la suite ! 😉

Du côté du dessin, le graphisme de Patrice Martinez s’améliore d’épisode en épisode et les dessins de ce troisième numéro sont très réussis. Il a beaucoup de dynamise dans son style, qui colle parfaitement à l’univers de l’auteur.

Il ne nous reste plus qu’à être patients pour attendre le prochain épisode d’Hopiltea, qui clôturera ce premier cycle. Mais ça va être dur…

mdata

Franck - Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n'a aucune intention d'en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé... Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x