Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Joker
Spider-Man Far from home
X-Men Dark Phoenix
Avengers Endgame
Shazam !
Captain Marvel

Catégories

Une journée d’horreur

Charlie Hebdo

Le temps de ce billet, je mets exceptionnellement de côté la thématique du site pour revenir sur cette journée qui restera tristement dans les mémoires.

Cette journée du sept janvier 2015 avait pourtant commencé de façon bien banale pour pas mal de gens, une simple journée d’hiver comme les autres. Mais l’horreur a frappé avec une brutalité inouïe lorsqu’un groupe d’individus armés a ouvert le feu dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo. A l’heure où j’écris ces lignes, le bilan est lourd : douze morts, dont deux policiers, et une vingtaine de blessés dont quatre graves. Parmi les victimes figurent Carb, Cabu, Wolinski et Tignous.

Je ne suis pas lecteur du journal, et j’avais suivi d’assez loin les polémiques qui avaient suivi certains de ses numéros, mais cela ne m’empêche pas d’être horrifié par ce qui s’est passé aujourd’hui. Qu’avaient fait ces personnes pour mériter cela ? S’exprimer et donner leur opinion ? Remplir leur mission d’illustrateurs satiriques ? La belle affaire ! Depuis quand donner son avis est-il synonyme d’arrêt de mort ? Depuis quand se sentir insulté donne-t-il le droit de faire couler le sang ? Tout ce qu’on fait ces hommes, c’est tenir un crayon, et c’est bien peu en regard de ce qui leur est arrivé.

Aujourd’hui, une autre victime est à déplorer : la liberté d’expression. Parce qu’en partant sur ce chemin entaché de sang, nous savons qu’il est sans fin. A quand le présentateur météo abattu parce qu’il a annoncé de la pluie ? Le commentateur sportif massacré parce qu’il a chambré une équipe ou un sportif ? Le fan furieux qui tue le chroniqueur qui a descendu son livre préféré ?

Quand j’étais petit, j’aimais bien regarder Cabu dessiner dans Récré A2. Jamais je n’aurais supposé que bien des années plus tard il tomberait sous les balles juste parce qu’il fait des dessins mais bon d’un autre côté je n’imaginais pas non plus un monde où des gens seraient assez dingues pour balancer des avions dans des tours.

Je n’irai pas plus loin sur le sujet, car ce n’est pas le sujet de ce site et ne m’estimant pas compétent sur l’actualité je ne souhaite pas tomber dans le café du commerce. Mais je ne pouvais pas rester muet en ce jour, étant horrifié et attristé par ce qui s’est passé. Je conclurai donc ce billet en présentant au nom de Watchtower Comics mes sincères condoléances aux proches des victimes, auxquelles je tenais à rendre ce modeste hommage à mon petit niveau.

mdata

Franck - Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n'a aucune intention d'en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé... Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Articles similaires

3 pensées sur “Une journée d’horreur

  1. Beau billet. Mais je ne pense pas que le monde soit de plus en plus violent.. Tout est de plus en plus mondialisé et médiatisé. On est abreuvé de faits divers et de l’autre coté.. un “fou” (pas forcément au sens médical mais aussi forcené ou radical) qui auparavant était seul, a malheureusement les moyens de communiquer, de trouver d’autres personnes avec les mêmes opinions. Ce qui permet aux Geeks de se retrouver, permet malheureusement à d’autres de se retrouver aussi…
    Et je pense que cela permet aussi à des gens qui autrefois étaient choqués mais seuls.. d’aujourd’hui se rassembler et mettre la pression dés qu’une idée ou une blague qui leur déplaît.
    Le documentaire diffusé par Arte hier soir sur le sujet des caricaturistes le montrait bien mais si on revient au sujet des comics.. souvenons nous des menaces envoyées à Dan Slott ou Rick Remender pour des sujets plus triviaux (les super-héros).

    En tout cas, c’est révoltant, inadmissible et triste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x