Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Joker
Spider-Man Far from home
X-Men Dark Phoenix
Avengers Endgame
Shazam !
Captain Marvel

Catégories

Le planning 2012 de Panini en chiffres…

Panini

Dans sa newsletter hebdomadaire, Jérémy Manesse a communiqué des informations sur le planning 2012. Outre la confirmation d’un titre attendu, il a communiqué des chiffres qui peuvent donner une idée plus précise du planning 2012 de Panini…

Tout d’abord, les revues “connaissant un numéro 1 en 2012” passent de 13 à 15. Ce n’est guère étonnant, vu qu’un nouveau titre (X-Men Select) a été ajouté au planning depuis l’annonce des 13 titres. Il reste encore des choses à annoncer, entre nouveaux titres et redémarrages. A noter qu’il est précisé que cette quantité est annoncée pour les sept premiers mois de 2012

Ayant visiblement eu vent de ce qui se dit sur l’offensive de Panini sur le kiosque, Jérémy nous montre que finalement la production kiosque ne sera pas plus élevée : il y aura eu 192 titres en kiosques pour l’année 2011 et la même quantité est prévue pour 2012. Le volume reste donc constant, mais il est vrai qu’il nous parait gonfler de façon spectaculaire car le remplacement des revues DC par des nouveaux titres Marvel donne une impression de lancement à grande échelle et d’autre part il va y avoir des titres DC chez Urban. Par contre il est indéniable que pour le lecteur Marvel ne lisant pas de DC l’offre va forcément être beaucoup plus importante, tandis que les lecteurs qui prenaient de tout ne verront pas beaucoup de différences (sur les titres Panini uniquement je précise). A noter qu’il est possible que des titres supplémentaires s’ajoutent en cours d’année, mais les chiffres ne devraient pas non plus s’envoler.

Concernant la librairie, là aussi le volume ne devrait pas augmenter de façon explosive comme on pouvait le supposer. Jérémy annonce 144 albums au programme pour 2012 contre 151 en 2011, en précisant là aussi qu’il pourrait y en avoir davantage si d’autres titres sont proposés. Il est également annoncé que Panini compense la perte de droits DC par l’acquisition de nouvelles licences, 45 albums non-Marvel étant prévus (ils font partie des 144). Outre ce que l’on sait déjà, il est évoqué la possibilité de retours inattendus… (j’avoue que là je ne vois pas trop à quoi il peut être fait allusion).

Qu’est ce que signifie tout ceci ? En fait les nouveaux titres compensent “juste” l’arrêt des titres dont Panini n’a plus la licence, histoire de conserver un volume de publication au moins égal à l’ancien (sinon cela poserait des problèmes d’ordre économique). C’est vrai que ça nous parait beaucoup, nous sommes inondés de titres pour les deux premiers mois et en plus il y a du relaunch à tout va, mais en y réfléchissant bien la période d’Angoulême est traditionnellement chargée chez Panini. Quand on prend le temps de bien regarder la situation calmement, il apparait que ce qui avait l’air d’une offensive ressemble davantage à un plan de sauvetage.

Il ne nous reste en tout cas qu’à nous faire saigner le cerveau en essayant de déduire d’autres choses de ces informations… 😉

mdata

Franck - Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n'a aucune intention d'en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé... Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Articles similaires

11 pensées sur “Le planning 2012 de Panini en chiffres…

  1. entre ça, urban comics, et les nouveaux éditeurs, je crois qu’on va être nombreux à risquer la faillite l’année prochaine
    il va falloir faire des choix difficiles

    1. @sam331 : Je pense en effet qu’on va entrer dans une phase où il va falloir apprendre à se montrer sélectifs. 😉

      Je dirais que 2012 sera une année de transition, où les deux éditeurs vont proposer leurs titres à l’approbation du lecteur, et que l’aspect plus stable du marché sera pour 2013/2014 (une fois les titres non viables éjectés).

  2. Pour les retours inattendus, je mets mon billet sur Powers, la série de Bendis qui va bientôt faire l’objet d’une adaptation télévisuelle.

    1. @yannzed : Il est intéressant ton calcul merci 🙂

      Pour Powers ça semble en effet un bon candidat. Je pensais à un autre retour, mais c’est du Marvel 😉

  3. Oui il va falloir être sélectif….ou alors les éditeurs le seront pour nous en stoppant des titres qui auront pourtant ses fans.Bref,les lecteurs vont à la fois être satisfaits et lésés.Pour un titre qu’il aura,un autre qu’il n’aura pas.Ca va pleurer dans les chaumières.Car trop d’offres va tuer l’offre.On ne pourra pas tous tout suivre.Moi le 1er!

    Les réactions sur les forums vont être marrantes à lire!!^^

  4. Avec la plupart des comics US passant à 20 pages (au lieu de 22), il serait peut-être temps que les éditeurs vf kiosque (Panini comme Urban) envisagent de nouveaux formats afin de réduire le nombre de revues, la quantité sera sans doute la seule solution pour que les 2 puissent coexister en rayon.

    En premier lieu les mensuels 96 pages de Panini vont se retrouver dans une drôle de situation avec seulement 80 pages de BD. Faudrait-il les faire passer à 110 pages histoire de caser 5n° par revue? ou les laisser en 96 pages avec 4n° et demi? (auquel cas, l’opération flashforward était inutile et se serait faite d’elle-même petit à petit) Autrement, ça peut les encourager à proposer des petits récits annexes ou ne pas couper en 2 les n° spéciaux, ce qui sera déjà une bonne chose. Et des gros HS de 7n°, ce qui était impossible jusqu’à présent.
    Cette nouvelle pagination US sera sans doute bénéfique pour nous.

    Panini semblait envisager pour DC un format de bimestriel 128 pages / 6n° (2×3 séries) et cela aurait je pensé été une bonne évolution si ça s’était fait. Espérons qu’Urban s’en inspire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x