Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Joker
Spider-Man Far from home
X-Men Dark Phoenix
Avengers Endgame
Shazam !
Captain Marvel

Catégories

Marvel Icons HS 9 : Iron Man (avril 2007)

Pour les fiches de lecture, je sépare en deux parties : un petit résumé de ce que je pense du magazine, sans aucune révélation. Pour l’article plus détaillé, donc susceptible de contenir des révélations sur l’épisode, il faudra cliquer sur le lien en bas de ce résumé.

Iron Man continue ici ses aventures, dans sa nouvelle série initiée dans Extremis. Cette aventure sert également de prologue à Civil War, exploitant le point de vue de Tony Stark. Cette nouvelle aventure est excellente, très bien écrite et très bien illustrée. Seul petit bémol, elle n’est pas très originale pour les amateurs de l’homme de fer.

Depuis que le virus Extremis l’a fusionné à son armure,  Iron Man n’a jamais autant mérité son surnom d’Invincible. Assez puissant pour combattre un ennemi tout en faisant d’autres choses en même temps, Iron Man effraie même ses alliés.

Cette histoire illustre les craintes soulevées dans les précédentes aventures d’Iron Man (dans la nouvelle série) : maintenant qu’il est davantage qu’un humain, que reste t-il du “vrai” Tony ? Comme le dit Fury au début, est ce Tony qui parle, ou Extremis ?  Il est vrai que ce nouvel Iron Man est assez effrayant de par sa toute puissance, étant donné qu’il peut même vaincre Sentry. L’évolution du personnage est très intéressante, en le faisant devenir autant machine qu’homme et surtout en montrant que pour lui la fin justifie désormais les moyens (création en douce d’un groupe d’Iron Men reliés à son cerveau, arrêt du coeur d’un vilain).

Mais tout puissant qu’il soit, Iron Man a cependant des faiblesses. Au début, on se demande vraiment si Iron Man n’est pas redevenu le “méchant Tony” des années 90, car on voit assez vite que c’est bien lui qui tue à tour de bras. Mais finalement c’est un ennemi qui le manipule, et le force à se combattre lui-même. C’est intéressant de voir comment maintenant qu’il est relié à son armure Tony Stark devient le point faible d’Iron Man : téléguider l’un revient à téléguider l’autre.

Enfin comme dans toute aventure d’Iron Man qui se respecte, notre génie trouve ce qui ne va pas (avec un peu d’aide) et nous sort le gadget ultime qui le tire de là. Par contre ce qui est original, c’est que la neutralisation du vilain rend la situation encore pire, avec l’activation des Iron Men. La résolution finale, en arrêtant son propre coeur, est assez spectaculaire.

Le tout en tout cas sert de justification à Tony pour choisir son camp en vue de Civil War. Le fait d’avoir réalisé qu’il est lui même une arme lui fait penser que tout super héros est potentiellement dangereux.

Bref cette nouvelle aventure est franchement excellente. Fort bien écrite et cette fois dotée d’un excellent dessin (contrairement à l’arc précédent), cette histoire se lit très bien.

MAIS il y a un léger bémol.

Tout fan d’Iron Man suivant ses aventures depuis longtemps (et c’est mon cas, Iron Man étant un de mes héros préférés) pourra dire que cette aventure, tout excellente qu’elle soit, manque cruellement d’originalité et est même à la limite du réchauffé. En effet, certains éléments narratifs ont déjà été utilisés, et pas qu’une fois :

  • Le contrôle d’Iron Man a été la base de l’introduction du personnage de Justin Hammer, ce dernier pouvant faire contrôler l’armure par ses sbires au point d’organiser le meurtre d’un ambassadeur à coups de répulseurs
  • Le contrôle de Tony lui même a déjà été exploré dans la seconde guerre des armures, lorsque Tony était sous le contrôle des jumeaux Marrs à cause du parasite qui remplaçait son système nerveux
  • A chaque fois que Tony Stark est en cavale, il rase sa moustache (ou son bouc) et se teint en blond. Il devrait être facile à repérer alors à chaque fois, il suffit de chercher un grand blond imberbe au lieu d’un grand brun moustachu/barbu 🙂

En plus la théorie de l’implant présent dans son cerveau depuis des années ne tient pas la route en considérant l’historique du personnage : non seulement il a déjà été scanné plus d’une fois de la tête aux pieds (dégénérescence nerveuse à cause de l’effet caméléon, influence du parasite nerveux) et surtout ce n’est plus son corps d’origine suite à Heroes Reborn.

On pourra objecter en rappelant qu’Iron Man a subi une sorte de “reboot” avec cette nouvelle série et ses nouvelles origines actualisées, mais est-ce une raison pour marcher sur la continuité à ce point ? Et surtout un tel rabâchage était-il nécessaire ?

Mais bon, à part ce bémol je persiste et signe, c’est une excellente histoire.

Merci à Discount Comix pour le scan de la couverture du magazine

mdata

Franck - Fondateur et rédacteur principal de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n'a aucune intention d'en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé... Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x